#SalonDuChocolat2017

salon du chocolat affiche

Je suis allée pour la première fois au Salon du Chocolat et j’ai eu envie de vous donner mes impressions.

Au rez-de-chaussée se trouve de petits producteurs. C’était bien, mais ils ont moins les moyens et moins l’expérience (peut-être) de faire de la publicité pour leur produit, ce qui le rend malheureusement moins attractif. Cette année, le pays invité était la Colombie. L’un des producteurs m’a expliqué la différence des fèves de cacao d’une région à l’autre en me faisant goûter différents chocolats, tous fabriqués à partir de la même recette mais avec différents types de cacao. La différence était impressionnante ! Sur l’un des stands, une productrice du Gabon m’a gentiment offert une tablette de chocolat noir aux amandes accompagné de son petit sac en tissu africain.

IMG_1854

Après avoir quitté le rez-de-chaussée du salon qui était noir de monde, je me suis rendue à l’étage supérieur avec l’ascenseur. C’était déjà un tout petit peu plus calme. Là, se trouve des choses vraiment originales. Des fontaines de chocolat géantes, aux grandes statues de chocolat, du plus grand mur de tablettes de chocolat au monde qui représentait Jacques Chirac, au macaron au chèvre, du foie gras avec une sauce chocolat (moi qui n’aime habituellement pas le foie gras, j’ai bien aimé) et aux robes en chocolat, il y en avait vraiment pour tout les goûts.

Il y avait des chocolatiers plus connu comme Jeff de Bruges, Leonidas, etc.

IMG_1851
Sucette en chocolat de Leonidas

J’ai eu l’occasion de goûter du chocolat au riz gluant, c’était très étrange !

C’était vraiment génial ! Au début, je ne comprenais pas pourquoi sur chaque stand, le plus souvent, les bouts de chocolat que l’on me proposait étaient très petits. Au bout de 20 morceaux, c’était déjà plus clair ! J’ai aussi remarqué que très peu de femmes étaient des créatrices de chocolat, ce qui est malheureusement très courant dans le monde de la cuisine. J’ai trouvé très sympathique le fait que beaucoup de pays étaient réunis dans un même salon, mais l’on notait quand même une nette différence de goût entre les chocolats européens, qui étaient souvent meilleurs, que les asiatiques. Les visiteurs étaient tous réunis par la même envie, ce que j’ai aussi beaucoup apprécié. Néanmoins, autant de monde et ce goût constant de chocolat dans la bouche fatigue beaucoup !

En tout cas, je ne regrette pas du tout d’y être allée et y retournerai sûrement !

A bientôt,

Mannig

Sans titre

Publicités

Les premières aventures de Sherlock Holmes d’Andrew Lane (livres)

Sherlock Holmes

Comment tout a commencé…

Fan des aventures de Sherlock Holmes, Andrew Lane a eu l’idée de crééer une série de livres sur l’adolescence du célèbre détective anglais afin de pouvoir lui donner une famille et surtout une adolescence, ce que Conan Doyle n’a pas fait (il a seulement laissé quelques indices dans ses récits), puisque la première fois que le personnage apparaît, il est adulte et a déjà toutes ses qualités de détective.

 

L’histoire :

Lorsque son père est envoyé par l’empire britannique aux Indes, le jeune Sherlock est contraint d’aller vivre chez son oncle et sa tante à Farnham puisque sa mère, souffrante, ne peut pas s’occuper de lui. Son frère Mycroft, devenu alors chef de famille engage un précepteur pour Sherlock, Amyus Crowe, un Américain, qui était chasseur de primes aux Etats-Unis. Ce-dernier lui apprend entre autres à penser de manière logique, à survivre dans la nature et à se comporter dans les différentes classes sociales. C’est ainsi qu’il va se faire des amis, vivre ses premières aventures et ses premiers amours.

Mon opinion :

J’ai beaucoup aimé cette série de livres. Il y avait beaucoup de suspens et l’on s’attache énormément aux personnages par rapport aux histoires originales (cette série et aussi beaucoup plus facile à lire puisque le vocabulaire est plus adapté à la jeunesse !).  Malheureusement, une partie de la série n’a pas encore été traduite en français, il ne reste plus qu’à patienter !

 

Pour acheter la série : https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=Les+premi%C3%A8res+aventures+de+Sherlock+Holmes

Pour en savoir plus (attention seulement en anglais !) : http://www.youngsherlock.com/

 

Bonne lecture à tous et à bientôt !

 

Sources  photos : http://carnets-de-lecture.over-blog.com/article-les-premieres-aventures-de-sherlock-holmes-andrew-lane-71647189.html https://booknode.com/les_premieres_aventures_de_sherlock_holmes_t5_0585692 https://www.amazon.fr/premi%C3%A8res-aventures-Sherlock-Holmes-Nouveau-Monde/dp/2081244063 https://www.amazon.fr/premi%C3%A8res-aventures-Sherlock-Holmes-portes/dp/2081286513

Tarte tatin maison (recette) + recette Saint Valentin

Préparation : 30 minutes

Cuisson : 45 minutes

Nombre de personnes : 10

Ingrédients :

  • 200 grammes de pâte feuilletée
  • 100 grammes de beurre
  • 250 grammes de sucre semoule
  • Environ 1,3 kilogrammes de pommes
  • un demi citron
  • de la crème fouettée ou de la glace vanille (ou les deux !)

Ustensiles :

  • un moule
  • un rouleau à pâtisserie
  • un pinceau à pâtisserie
  • une cuillère en bois ou en mélaminé
  • un plat

Étalez au rouleau la pâte feuilletée. Le moule peut servir de modèle en le renversant sur la pâte étalée, puis à l’aide d’un couteau enlevez le reste de pâte qui dépasse.

Piquez la pâte avec une fourchette et mettez au réfrigérateur.

Épluchez les pommes et coupez-les en deux : évidez le centre.

DSC_0024.JPG

Faites fondre le beurre dans le moule, sur le feu. Ajoutez le sucre en remuant avec une cuillère en bois environ 5 minutes pour obtenir un caramel blond.

Disposez les pommes bien serrées dans le moule sur le feu, arrosez de jus de citron. Laissez bouillonner pendant 20 à 25 minutes.

Passez le moule au four à 230°C pendant 5 minutes.

Recouvrez les pommes avec la pâte feuilletée, puis remettez au four pendant 15 minutes – thermostat 250° pour obtenir un feuillage bien cuit.

Laisser reposer la tarte environ 25 minutes sur une grille et démoulez la tarte encore chaude en la renversant sur un plat.

Servez tiède en accompagnant de crème fouettée ou d’une boule de glace à la vanille (ou les deux !).

tarte

Comme c’est bientôt la Saint-Valentin, je ne pouvais pas ne pas donner de recette. Qui dit Saint-Valentin dit amoureux, qui dit amoureux dit roses !

Ce sont donc des pétales de roses cristallisés au sucre que vous allez préparer. Elles peuvent servirent de décorations comestibles pour les gâteaux ou simplement être manger comme bonbons.

Pour cela, vous aurez besoin :

  • d’une ou deux roses (non traitées)
  • d’un œuf
  • de sucre cristal
  • de deux petits bols
  • de papier aluminium
  • d’un petit pinceau

Enlevez les pétales des roses et passez-les à l’eau. Placez-les côte à côte sur du papier aluminium. (Ne pas oublier de couper la base blanche des pétales qui sont amers !)

image1

Séparer le jaune du blanc d’œuf* (vous n’utiliserez que le blanc d’œuf pour cette recette) puis mettre le blanc d’œuf dans un petit bol.

image2

Avec un petit pinceau, badigeonner les pétales de roses de blanc d’œuf des deux côtés.

image3

Mettre le sucre cristal dans un deuxième petit bol et saupoudrer généreusement des deux côtés ou bien enfoncer les pétales dans le tas de sucre puis les ressortir.

Enfin, laisser sécher pendant quelques heures.

Vous pouvez les garder et les manger pendant 2 à 3 semaines.

*Petite astuce :

Pour séparer le blanc du jaune de l’œuf, vous pouvez casser l’œuf et enlever le jaune avec les mains.

Il ne me reste plus qu’à vous dire au revoir et bon appétit !

Mannig

Sources : https://fr.dreamstime.com/photographie-stock-libre-de-droits-ptale-de-rose-image13830017 https://fr.dreamstime.com/photo-stock-comment-sparer-le-jaune-et-le-blanc-d-oeuf-image65649806 https://www.meilleurduchef.com

ARTICLE SPECIAL NOUVELLE ANNÉE

Bonjour,

Cela fait très longtemps que je n’ai rien publié. Je suis sincèrement désolée ! J’en profite pour vous souhaitez une très belle année 2017 !

bonne-annee

Maintenant, rentrons dans le vif du sujet ! Ma professeure de français au collège nous a donné un devoir à faire, écrire sa propre histoire des contes des Mille et Une Nuits. J’ai eu envie de vous la partager. Installez-vous confortablement, c’est parti pour un voyage dans le temps au plein cœur de Bagdad…

 

HASSAN ET SES FILLES

Il y avait dans la ville de Bagdad un tailleur très réputé pour ses beaux travaux du nom de Hassan. Il travaillait pour le sultan et vivait au palais avec ses quatre filles. Sa femme était morte lors de la naissance de la cadette, Leila. Les quatre filles avaient toutes des caractères très différents et il était difficile de croire qu’elles étaient sœurs. L’ainée était d’une beauté éclatante mais était stupide, la deuxième était d’une intelligence impressionnante alors qu’elle n’était pas spécialement belle, la troisième avait le don de réussir dans tous ses ouvrages et la quatrième était la plus incomprise puisqu’elle était mélancolique mais avait une voix comme personne n’en jamais entendu auparavant. Hassan était aimé de tous car il était très courtois et restait aussi discret que possible. Il aimait errer dans les rues de Bagdad pour profiter de la vie citadine.

Un jour de printemps, Hassan qui venait de faire une bonne affaire, vit sa fille entrer dans un cimetière. Il pensa tout d’abord qu’elle allait se recueillir sur la tombe de sa mère mais il se rappela qu’elle reposait de l’autre côté de la ville. Intrigué, il suivit sa fille en se faufilant entre les passants. Il vit avec stupeur qu’elle avait déterré un cadavre et avait commencé à le manger. Pâle de frayeur, il retourna au palais parler au sultan.

« – Maître des croyants, j’aurais une faveur à vous demander.

  • Quoi donc ?
  • Je viens de découvrir que ma fille était une goule ! Je pense pouvoir arrêter cette tragédie en la mariant.
  • Ce n’est pas croyable ! La semaine prochaine, je donne une réception à mes amis. Je pourrais ainsi demander à ce que des prétendants défilent pour votre fille.
  • D’accord, merci beaucoup ! À la semaine prochaine ! »

La semaine suivante, Hassan et sa fille cadette Leila, se rendirent à la réception. Plusieurs prétendants vinrent à leur rencontre mais aucun d’entre eux ne lui plut, alors elle se sacrifia et dut se marier avec un certain Ali.

Leila ayant senti quelque chose d’anormal alla à la rencontre de sa grande amie sorcière Zohra qui possédait une boule de cristal magique. Elle lui dit :

« Zohra, je ne sais pas pourquoi, mais je sens que ma famille me cache quelque chose.

  • Leila, je pense qu’ils ont découvert ton secret, dit-elle en regardant la boule. La semaine dernière, ton père t’a suivi jusqu’au cimetière. Il a voulu te marier pour empêcher tes activités. Il faut que tu te venges. Cette nuit, tu m’emmèneras au pied de son lit pour que je puisse le transformer en une personne mi-homme mi-marbre sans qu’il s’en aperçoive. »

Le lendemain matin, le tailleur se réveilla douloureusement. Il découvrit avec effroi que le reste de son corps était de marbre. Il appella à l’aide et des médecins accoururent tout autour de son lit. Ils constatèrent alors que cela avait une cause merveilleuse. On fit alors appel à un sorcier qui effaça l’enchantement en un clin d’œil. Il dit alors :

« Ce sort a été lancé par une force maléfique extérieure. Soyez vigilant ! »

Hassan n’eut pas de mal à imaginer sa fille dernière ce stratagème. Tout engourdi, il alla discuter avec le souverain qui lui transmit l’adresse d’un sage se trouvant à plusieurs lieues de Bagdad.

Sans plus attendre, il chargea ses effets personnels sur des chameaux et entreprit un voyage de plusieurs mois. Il arriva tout las mais fut accueilli chaleureusement par les serviteurs du sage. Après plusieurs jours de repos, il put aller lui parler. Il entra dans une petite pièce chargée de volumes reliés de cuir, de meubles taillés dans du bois, de tapisseries venues des quatre coins du pays, de pierreries d’une valeur inestimable et de fauteuils moelleux en velours rouge. Sur une table, brûlait de l’encens et Hassan avait du mal à rester éveillé. Soudain, une voix caverneuse retentit :

« – Bonjour. Je suis l’un des plus grands sages du pays. Expliquez-moi votre arrivée sur mes terres.

  • J’ai découvert que ma petite fille était une goule. Suite à cela, j’ai voulu l’en empêcher en la mariant de force. Je ne sais comment, elle a découvert ma supercherie et s’est vengée avec l’aide d’une experte sorcière. Je voudrais pouvoir mettre fin à cette malédiction qui perdure depuis des années.
  • Je ne puis malheureusement pas vous être utile. Le mieux à faire est de laisser votre fille vivre librement mais de punir Zohra car la magie malveillante doit être interdite. En échange de mes conseils, vous devrez travailler pour moi. »

Hassan repartit perplexe et décida de rentrer auprès de ses proches. Arrivé à destination, sa famille et ses amis l’attendaient avec impatience. Il alla directement parler avec le sultan :

« – Maître, le sage voudrait qu’en échange de ses services, je travaille pour lui.

  • Vous avez jusqu’à présent durement et bien travaillé. Si c’est pour le bien des vôtres, allez-y. »

Tout s’arrangea pour le mieux, Hassan partit vivre avec le sage, Leila avait pris la fuite, Zohra fut arrêtée et executée le jour même, le mari de Leila, se remaria avec la sœur ainée, Amina, tout le monde fut heureux, excepté le sultan qui regrettait quelques fois d’avoir laissé partir l’un de ses meilleurs tailleurs.

 

En espérant que cela vous a plu.

Mannig

Coiffure (cheveux longs) : Queue de cheval avec un élastique caché

Bonjour !

Aujourd’hui on se retrouve pour un nouvel article beauté. Cela fait plus d’un mois que je n’ai pas écrit : je m’en excuse !

Donc, en regardant des séries américaines, j’avais vu une coiffure qui me plaisait, ce qui, en passant, est rare, puisque j’ai la fâcheuse habitude à ne pas vouloir attacher mes cheveux ! C’est une queue de cheval et l’élastique est caché par les cheveux. Alors, j’ai trouvé son tutoriel et je vais vous le retranscrire.

.Pour se faire, vous aurez besoin d’un élastique (de coiffure) et d’une épingle (à cheveux).

  • Faites une queue de cheval « normale ».

  • Prenez une mèche sur le côté de la queue et l’enrouler autour de l’élastique.
  • Coincez l’épingle dans les cheveux enroulés vers l’intérieur de l’élastique.

img_1214

Quelques trucs en plus :

Avant d’enrouler la mèche autour de l’élastique, tressez-là ou torsadez-là. Le résultat sera encore plus joli !

Voilà, voilà !

#EnjoyMarie de Marie Lopez (livre)

 

Ce livre a été écrit par Marie Lopez, alias EnjoyPhoenix sur Internet. Il n’y a pas vraiment de sujet précis dans ce livre ; elle a voulu raconter sa vie (lorsque elle était adolescente) autrement que dans ses vidéos de manière à ce qu’elle puisse être plus proche de ses fans.

Il existe une édition (celle que j’ai lu) avec deux chapitres inédits dans lesquels elle raconte deux de ses expériences (inédites) : Danse avec les Stars et ses meet-up.

L’auteur :

EnjoyPhoenix

Marie Lopez est née à Paris le 18 mars 1995. Elle a commencé à faire des vidéos sur YouTube (principalement sur le maquillage) à l’âge de seize ans parce qu’elle se faisait harceler et qu’elle avait envie de s’exprimer sans qu’on sache qui c’était, puisque elle était sous le nom d’EnjoyPhoenix. Pourquoi ce pseudonyme ? Le mot enjoy en anglais veut dire profiter (sa devise) et phoenix est une ville aux États-Unis. Elle a créer un blog par la suite comme une extention pour sa chaîne (EnjoyPhoenix). Puis, elle a ouvert une chaîne de vlog (EnjoyVlogging) et enfin une chaîne de cuisine (Enjoy Cooking). Elle participe aux chaînes YouTube de Rose Carpet et de Maybelline. En 2015, elle a participé à l’émission Danse avec les Stars.

Ce que je pense de ce livre :

Points forts : J’ai bien aimé comment elle a intitulé ses chapitres car la plupart, sont des noms de musique ou de films. Ce qui j’aime dans sa manière d’écrire, c’est qu’elle note tout les détails, comme un journal intime. Par exemple : « Je me suis réveillée ce matin un peu fatiguée. L’ordinateur a du mal à s’allumer… ». Quand elle parle de sa vie d’adolescente, elle n’hésite pas à assumer ses erreurs et à dire de ne pas les répéter.

Points faibles : Il n’y en a pas beaucoup, mais je trouve que le chapitre sur le harcèlement est moins touchant que la vidéo qu’elle avait faite. La façon d’écrire « journal intime » peut ralentir l’avancée dans le livre. Il y a un chapitre que j’ai trouvé un peu inutile, c’est celui sur ses premières fois.

 

Je ne sais pas pourquoi, mais pendant que je lisais ce livre, j’imaginais les chapitres sous forme de vidéos et les commentaires qu’il y aurait en-dessous.

Bref, c’est un très beau livre !

C’est la rentrée !

Eh oui, c’est la rentrée ! Qu’est-ce qu’on était bien en vacances… ! Courage, courage… Suivez mes conseils pour une rentrée au top !

Conseil numéro 1 :

Reprenez le rythme que vous avez pendant les jours où vous allez à l’école/au travail. Se réveiller tôt veut dire aussi se coucher tôt ! Si vous êtes un(e) gros(se) dormeur(se) et que vous vous réveillez à midi, je vous ai préparé un petit emploi du temps pour savoir à quelle heure régler votre réveil !

Lundi 29 août 2016

Mardi 30 août 2016

Mercredi 31 août 2016

Jeudi 1er septembre 2016

9h30

8h30

9h00 (faut profiter)

7h30/l’heure à laquelle vous vous réveillez

Bon, j’ai été gentille !

réveils

Conseil numéro 2 :

Faites un tri dans votre sac. Il y a toujours des petits trucs (stylos vidés, bouchons, bouts de papier, etc.) qui ne vous servent à rien et qui prennent de la place que vous pouvez tout de suite jeter. Tout ce qui est cahier de liaison et de brouillon vous pouvez jetez aussi ! Pour le reste des affaires, j’avoue ne pas réussir à les jeter, mais je vous conseille de les mettre à la poubelle sauf pour les contrôles et les bulletins.

Conseil numéro 3 :

Je ne sais pas quand vous obtenez votre liste de fournitures, mais pour les premiers jours ayez au moins un agenda et une trousse.

Conseil numéro 4 :

Choisissez une tenue la veille qui vous plaît, qui vous correspond et surtout dans laquelle vous vous sentez à l’aise !

vêtements

Conseil numéro 5 :

LÉteignez les appareils électroniques après 20 heures.

appareils électroniques

Comme je  rentre au collège, je verrai en fonction de mon emploi du temps quand je pourrai publier des articles.

bonne rentrée

Mannig